dimanche 14 février 2016

C'est la St-Valentin



Je nous souhaite d'être capable de s'aimer au delà des artifices de la consommation!

Simplement, tendrement, vraiment...

Joyeuse St-Valentin!

Moi, je m'en vais m'aimer. C'est l'heure de faire du granola maison pour mes déjeuners! A+

samedi 13 février 2016

L'enfant

Pour que la " petite graine de la compassion", naturelle et essentielle, puisse germer et croître en lui, cet être ne demande qu'un environnement adéquat. - Dalaï-Lama






Photo libre de droits - Blogue Magic Maman http://bit.ly/1VbZOsB








Un enfant. Rien, rien sur la terre n'est plus beau, plus précieux, plus riche que l'enfant.

Je ne comprends toujours pas comment il se fait que l'enfant ne soit pas la seule religion de notre planète. Ce petit être arrive et il est pur. Littéralement, impossible d'être plus pur qu'un enfant naissant.

Dernièrement, j'ai remarqué les publicités de la Fondation André et Lucie Chagnon. Quelle pertinence dans ces propos, ces conseils. Donnons-nous la mission d'apprendre à l'enfant... dans la plus grande liberté.

La liberté d'être. La liberté de s'aimer soi-même avant tout. La liberté de reconnaître et d'honorer la lumière qui brille en dedans de chacun.

Je me rappelle avoir eu cette conversation avec mes enfants lorsqu'ils étaient tout-petits.

- Qui est-ce que tu aimes le plus au monde?

Les deux m'ont répondu avec la plus grande spontanéité:

- C'est toi maman que j'aime plus au monde.

Ils ont été surpris lorsque j'ai doucement fait non d'un signe de tête. Ils ont réfléchi et encore une fois, les deux convaincu d'avoir trouvé la bonne réponse ont crié:

- C'est papa que j'aime le plus!

C'est désemparé qu'ils ont regardé leur maman faire non de la tête encore une fois. Doucement, en leur caressant le visage, je leur ai dit:

- La personne que tu dois aimer le plus au monde en premier, c'est toi. C'est vrai! Parce que si tu t'aimes en premier, tu vas être capable d'aimer les autres encore plus.

C'était un message important. Un message, en fait un élément essentiel à retenir tout au long de la vie.

Prenons soin de l'enfant. Qu'il s'agisse du nôtre, de celui de l'autre et aussi, de celui qui veille en nous.

La terre ne s'en portera que mieux.

Bonne journée!

samedi 30 janvier 2016

T'es tellement, tellement, tellement belle!




Aujourd'hui, c'est la fête de ma belle Camoue d'amour. Je le sais, je me répète, mais qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, elle est tellement belle! Hier, je lui ai encore une fois dit à quel point elle est grande. Cette fille, c'est un ange dans ma vie. Elle est là pour m'apprendre à grandir, m'apprendre à être libre! Il y a tellement de fois où je réalise à quel point nous, les adultes, les parents, nous avons à apprendre de nos enfants!

Si vous retournez dans les anciens articles produits le 30 janvier, vous trouverez l'histoire entourant sa naissance il y a 24 ans. Je n'en parlerai pas à nouveau, malgré que je revis ce moment intense à chaque année et comme si c'était hier!

Merci la vie, merci Camille d'être là! Je te souhaite une journée remplie, une année à ton image... grande!

Love you babe!

mardi 24 novembre 2015

Ma grande soeur

C'est sa fête aujourd'hui...

Je veux la surprendre. Elle vient toujours voir si j'ai écrit quelque chose de nouveau sur mon blogue. Alors ce matin, j'écris pour elle. Pour lui dire combien je l'aime. Combien elle a toujours été une référence dans ma vie, et ce, tant professionnellement que personnellement. Ma grande soeur, c'est une solide. Femme d'affaires, carriériste, femme de coeur, Femme avec un grand F tout court.

Ma grande soeur et moi, on a 5 ans de différence. Je suis sa cadette. J'ai aussi été son bébé, son élève à TOUS les jours à son retour de l'école... Tellement efficace, ma prof que je n'ai pas été à la maternelle et j'ai seulement fait la moitié de ma première année pour être transférée en deuxième vers la fin de novembre... Mon prof ne m'endurait plus, je savais déjà ce qu'elle avait à m'apprendre.

Ma grande soeur a été mon modèle de femme. D'une grande intelligence académique, elle m'a donné la force de poursuivre mes études, moi qui était du type entrepreneur (hands-on) plutôt qu'intellectuel. Merci encore ma grande soeur.

Puis la vie nous a en quelque sorte séparée géographiquement. Ma grande soeur, comme plusieurs le savent ici, vit aux Îles de la Madeleine depuis 1985 ou les environs. Ça veut quand même dire 30 ans. Malgré tout, nous avons su garder cette proximité, cette intimité réconfortante.

Ma grande soeur d'amour, je te souhaite une belle, très belle journée!

Bonne fête et vive la nouvelle sexagénaire!

TaLou

lundi 12 octobre 2015

Gratitude

Définition : Reconnaissance pour un bienfait reçu.

La gratitude est un sentiment que j’adore. En fait, je dirais que la gratitude, même s’il s’agit bien d’un sentiment, est pour moi un état d’âme. C’est une prédisposition consciente, une perspective de la vie qui est assumée.

Je l’oublie encore trop souvent à mon goût. On devrait tout le temps se mettre en mode de gratitude. La vie est tellement plus riche ainsi.

Au fond, c’est la grande alliée du lâcher-prise en assurant une plus grande acceptation de ce que la vie met sur notre chemin. En reconnaissant les bienfaits de notre vie, on accepte mieux les défis aussi n’est-ce pas ?


Quand je suis en mode gratitude, je fais mon inventaire encore plus régulièrement des bonnes choses que j’ai et qui surviennent.

Le fait de chercher un sujet pour écrire encore un peu ce matin m’a rappelé à la gratitude. Après tout, c’est l’Action de grâce!

Je vous souhaite que mon petit mot ait un effet « gratitude » dans votre journée!

De mon côté, je suis déjà remplie de gratitude. J’ai écrit 2 jours d’affilés sur mon blogue!

La vie est bonne pour moi.

vendredi 9 octobre 2015

Lâcher-prise



Définition : Abandon du contrôle de sa vie entraînant un bien-être.

« On voit généralement les déceptions comme des invitations à redoubler d’efforts, à persévérer… Mais parfois, elles nous indiquent plutôt que le moment est arrivé de chercher ailleurs. »

Je n’ai pas la prétention d’appliquer le lâcher-prise de façon constante. Mais il vient un temps où on doit le faire, où c’est gagnant de le faire. Particulièrement quand on ne sait plus où donner de la tête, quelle direction prendre, quel choix faire.

Lâcher-prise est un acte de foi. C’est croire que la vie sait mieux que nous ce dont nous avons besoin et accueillir ce qu’elle mettra sur notre chemin pour apprendre ce que nous avons besoin d’apprendre pour avancer. Mais de quoi avons-nous besoin? Difficile souvent de le savoir, car on confond ce qu’on veut et ce dont on a besoin. La vie, elle, le sait. C’est ici que le lâcher-prise atteint toute sa puissance.


Lâcher-prise n’est pas de rester à ne rien faire par contre. C’est faire de son mieux avec ce que la vie met dans le présent et avancer en toute conscience sans se projeter.

J’y reviens sagement… je lâche prise. Et vous?

dimanche 19 juillet 2015

Ma fille, mon idole, ma fierté

Elle est tellement belle. Elle l'a toujours été. Mais il fut un temps, où elle n'en menait pas large. L'anxiété a jeté de l'ombre, pour ne pas dire carrément de la noirceur sur sa vie. Le fruit ne tombant jamais loin de l'arbre, je sais l'endroit où elle se trouvait. Vous aurez remarqué que je parle au passé. Pas que l'anxiété soit totalement sortie de sa vie, mais elle ne la contrôle plus. Cette anxiété a fait de cette jeune femme quelqu'un de très solide, de plus solide que la moyenne.

Quand j’ai pris l’appel à 8 h 06 ce matin, elle pleurait. Je lui ai demandé de se calmer, je ne comprenais rien de ce qu’elle disait. Elle a eu un accident. Dans une courbe, son auto a fait un 360 et a ensuite dérapé pour se retrouver dans le faussé. Pas de blessure, rien. Seulement brassée, nerveuse. On le serait à moins, vous serez d’accord avec moi !

Pas besoin de vous dire que j’étais dans mon auto, en 3 minutes, déjà en route pour aller la retrouver.

Ce n'est pas la vitesse, ce n'est pas le cellulaire. C'était la troisième automobile à se retrouver dans le décor dans les derniers 12 heures. La pluie torrentielle de la nuit a rendu la chaussée ultra glissante et l’angle de la chaussée n’est pas optimal dans cette sortie de l’autoroute où la courbe est très prononcée.

Ma grande était calme. J’étais épatée par son contrôle. Une fois son auto sortie du faussé par la remorque, elle est tout simplement remontée à bord et a repris le volant pour aller travailler. Elle savait que la meilleure façon de confronter sa peur était de reprendre le volant. Simple comme ça. Belle comme ça.